L’auteur

 
Raymond Levasseur est né à Cailleville (Seine Maritime) le 3 mai 1922. Enfant d’une famille modeste, il perd son père à l’âge de 10 ans. Eduqué dans la tradition religieuse, il étudie au Petit Séminaire de Flers puis à l’Université Catholique de l’Ouest. Il s’appuiera sur sa foi tout au long de ses épreuves.

Pendant la guerre, il entre dans la résistance sous le nom de Joseph Touzé. Il est arrêté dans l’Eure par les SS en mai 1944. Emprisonné dans plusieurs prisons françaises, il est déporté en Allemagne le 17 Août 1944 par le dernier convoi pour le camp de concentration de Buchenwald. Après quelques semaines, il est transféré à la mine de sel et de potasse de Neu-Stassfurt où il séjournera jusqu’à l’évacuation des camps. Animé d’un profond désir de témoigner, il prend presque chaque jour des notes au mépris des dangers sur les lieux mêmes de sa captivité. Ces écrits donneront naissance à deux livres : «Les Loups de Germanie» publié par son auteur à son retour des camps et le «Journal de déportation» édité par ses enfants en 2012.

Raymond Levasseur est décédé en 1982 à l’âge de 60 ans.

img020